École et yoga du rire

Yoga du rire et Ecole, établissement scolaire

Sa pratique, dans les programmes scolaires, a montré des modifications très positives : amélioration de la communication, de la discipline, de l’assiduité et des résultats scolaires.

En France, Fabrice Loizeau propose depuis 2006 des interventions au collège, lycée et post bac… Une étude sur 8 mois conduite par le Rectorat et suivie par une infirmière d’un CHU, montre comment le yoga du rire impacte très positivement l’attitude et la vie des étudiants (avec des séances types de l’Institut Français du Yoga du rire, animées par Fabrice Loizeau).
En inde, où Fabrice a proposé des séances avec le Dr Kataria, le yoga du rire figure au programme scolaire et est inscrit dans les manuels…

 

Dr M. Kataria et Fabrice Loizeau Yoga du rire à l'école

Dr M. Kataria et Fabrice Loizeau. Classe de Yoga du rire à l’école en Inde.

Yoga du rire à l’École, le début

Le yoga du rire dans les écoles.
Extrait de constats « Yoga du rire pour les écoliers » par le Dr M Kataria, fondateur du yoga du rire.

Le yoga du rire fut officiellement introduit dans nos écoles en 1998 et la pratique s’est répandue dans les écoles de Mumbai, Bangalore, Surat et à travers l’Inde. Les commentaires reçus des établissements scolaires sont très positifs. On rapporte que les étudiants ont plus d’énergie, que leur attitude mentale est meilleure, qu’ils apprennent plus facilement, que la communication entre les élèves et les enseignants est améliorée, que la discipline est moins problématique et qu’il y a une diminution marquée de l’absentéisme et des maladies.

Selon les professeurs, l’atmosphère après une séance de yoga du rire avec des écoliers a magnifiquement changé dans les salles de classe. Les élèves sont plus éveillés, enjoués et souriants et plusieurs professeurs rapportent que leur attitude a drastiquement changé, qu’ils se sentent eux-mêmes plus énergiques et motivés à exercer leur profession.

Le yoga du rire est facile, économique et plaisant. Il est un ajout très pertinent aux programmes des écoles et des établissements d’enseignement. La formation est peu coûteuse et l’investissement principal est le temps. Parce que le yoga du rire est ludique, il est bien accueilli par les élèves et par le personnel.

Aucun effet secondaire négatif ou de mauvaises expériences ne nous a été rapporté.
En France, une étude menée avec une antenne du ministère de l’Éducation Nationale conclut aux effets positifs du Yoga du Rire sur une population d’élèves de 15 à 18 ans, stressée et angoissée.

Du stress à l’école ?

Alors que l’enfance est normalement une période heureuse faite d’insouciance, et que les enfants sont des modèles de joie et de ravissement, il semblerait que le stress ne leur soit pas épargné à l’école car on observe que leur propension à rire régresse. Ils doivent accueillir des situations difficiles à gérer; les thèmes abordés en cours et le rythme d’apprentissage s’opposent parfois avec la nature enjouée d’un jeune enfant et requièrent beaucoup d’efforts. L’école fournit des contraintes, le jeune doit suivre le rythme imposé et fournir des résultats attendus par l’enseignant. Cette forme de compétition les oblige à réduire le temps de jeux et de détente, (également à le modifier jusqu’à le rendre sérieux), pour se consacrer aux études. Leur niveau de stress et d’anxiété augmente, tentant de faire face à ce niveau de compétition. Des séances de rire journalières les aideraient à réduire leur stress.

Ainsi les enfants d’aujourd’hui abandonnent le jeu, les activités ludiques et le rire trop tôt. Ceci est devenu évident pour nous quand nous avons animé des séances mixtes avec des élèves allant du CP au CM1. Alors que les plus jeunes s’amusaient follement, leurs aînés étaient plus réservés. Des séances journalières de yoga du rire aident à conserver chez eux cet esprit ludique et enjoué, en somme leur « esprit du rire » pour mieux aborder leur scolarité.

« Depuis 2022-2023, selon le corps enseignant et le personnel de l’éducation nationale, la période post covid aurait provoqué une hausse affolante des tentatives de suicide chez les étudiants en France. Certains établissements misent sur la mise en place du yoga du rire: des infirmières scolaires se forment à la méthode afin de propose cette activité anti-stress, ludique et facile, capable de réinstaller des émotions positives » Fabrice Loizeau.

Les bienfaits du yoga du rire pour les enfants

Rire favorise les émotions positives et les habiletés à faire face aux événements.
En interagissant en groupe, il se crée un réseau relationnel de partage et de soutien émotionnel. Pratiquées sur une base régulière, les séances de yoga du rire se sont avérées bénéfiques pour les jeunes enfants et pour les adolescents. Nos jeunes se détendent et se remettent plus rapidement des situations stressantes. Les enfants et plus particulièrement les adolescents apprennent à s’adonner à des jeux de groupes sains, ce qui soulage leur sentiment d’isolement et de solitude.

Selon le Dr Kataria,  les enfants sont des modèles de gaieté et d’allégresse, il semblerait que le stress les a dépouillés de leur propension à rire. Ils sont bombardés d’informations et les sujets qu’ils auraient autrefois abordés en classe de CM2 sont aujourd’hui abordés en classe de CE1. La compétition est si féroce qu’ils sont obligés de réduire leur temps de jeux et de détente pour se consacrer à des cours particuliers. Leur niveau de stress augmente et de plus en plus d’enfants se suicident, car ils n’arrivent pas à faire face à ce niveau de compétition. Des séances de rire journalières les aideraient à réduire leur stress.


Bienfaits spécifiques

En riant, l’augmentation de l’apport net en oxygène permet d’améliorer les capacités mentales et la performance académique.
Il réduit le stress relié aux examens. Avant d’entrer dans la salle d’examen, les enfants devraient pouvoir rire pendant 10 minutes pour réduire leur anxiété. Il stimule les habiletés d’apprentissage, l’enthousiasme et améliore la capacité de concentration et d’attention.
La pratique du yoga du rire rehausse les aptitudes et les talents, mais aussi la créativité lorsqu’ils participent aux différentes activités scolaires. Il aide nos enfants à faire face à la pression quotidienne des devoirs, aux demandes parentales et à celles des professeurs enseignants. Ils apprennent à résoudre leurs problèmes de manière plus efficace et deviennent plus compréhensifs et tolérants.

Le yoga du rire est une stimulation du corps et du mentalqui oxygène le sang et les autres organes, les laissant ensuite remplis d’énergie.

Voici quelques-uns des autres nombreux bienfaits du yoga du rire pour les enfants :

Il aide à ajouter le rire dans la vie des enfants. Ils deviennent enjoués et souriants. Il aide à neutraliser le stress et fournit des outils pour faire face aux divers types de stress. Il procure de l’exercice et leur santé s’améliore, car ils apprennent l’art de bien respirer. Ils souffrent moins souvent d’accès de fièvre, de toux, de rhumes, de maux de gorge et d’infections. Ce faisant, le taux d’absentéisme à l’école diminue. I. Leur attitude vis-à-vis de leurs pairs et de leurs aînés subit une transformation positive. Ils apprennent à vivre avec l’échec et la défaite.

Rire enseigne aux enfants à être heureux et à continuer d’avancer plutôt que de broyer du noir et remâcher des événements passés. Grâce aux endorphines sécrétées, l’humeur change et les bons sentiments ressortent. Il est une catharsis efficace pour relâcher les émotions et sentiments refoulés qui les perturbent et les empêchent d’être heureux et plus détendus. Le yoga du rire augmente l’énergie et la capacité respiratoire, les aidant aussi à exceller dans les activités sportives.

C’est une activité très relaxante avant les compétitions. Il augmente le degré de relaxation, réduit la nervosité et le trac. Il aide aussi l’enfant à être plus extraverti et à développer sa confiance en lui, l’aidant de la sorte dans les activités parascolaires telles que les représentations publiques ou pour parler devant un groupe. Le yoga du rire et les adolescents Le stress de l’adolescence est une préoccupation pour la santé. Nous savons tous que les premières années de l’adolescence sont marquées par des changements rapides. Les adolescents sont confrontés à des pressions énormes de la part des parents et des établissements d’enseignement pour accomplir et atteindre des objectifs qui peuvent être irréalistes. Ils deviennent alors très anxieux, ce qui mine leur santé physique et mentale, avec pour résultat dans certains cas, des tendances suicidaires.

Les adolescents rient volontiers entre eux, mais lorsqu’ils interagissent avec leurs aînés, adultes ou parents, ils se referment et deviennent méfiants pour montrer et libérer leurs émotions. Ils se renferment dans leur coquille et préfèrent la prudence. Ils ont peur des réactions et sont parfois maladroits dans leurs actions. Sur le point de devenir adultes eux- mêmes, ils ont peur de faire face aux défis qui les attendent.

Les grands facteurs de stress de l’adolescence

A la puberté, l’enfant change physiquement et émotionnellement. Même l’attitude envers les parents est susceptible de changer. Bien souvent, l’enfant trouve ses parents agaçants et vieux jeu. Et les parents trouvent que leur enfant est bougon et insolent. De toute évidence, ce peut être une période de conflit entre parents et enfants. Même en l’absence de conflit, les parents s’inquiètent, car ce pourrait être un signe que leur enfant cache ses problèmes, qu’il réprime ses émotions et ses sentiments, affectant ainsi son développement mental.

Un bon éclat de rire tel que ceux que le yoga du rire permet est extrêmement bénéfique, car il relâche les émotions et sentiments refoulés au niveau du subconscient, agissant comme une catharsis émotionnelle.

Lors de cette période de transformation, les attentes parentales sont fortes et impactent le comportement du jeune. Ces attentes envoient des messages contradictoires aux enfants qui commencent à se protéger et à se refermer. Le rire aide à éliminer les pensées méfiantes et l’hostilité surgissant des confrontations continuelles avec les parents. En riant, leur corps relâche les endorphines qui déclenchent de bons sentiments et changent l’humeur quasi immédiatement.

Les relations changent à la puberté, l’enfant commençant à se sentir libre. Mais le soutien des parents est encore d’une importance capitale. Ils sont non seulement le filet de sûreté, mais aussi la plate-forme à partir de laquelle l’enfant peut s’ouvrir au monde extérieur. Le rire aide à rehausser la confiance en soi et encourage les saines relations. Il développe l’esprit d’équipe et élimine les sentiments de jalousie, d’antagonisme et d’agression.Les exigences scolaires : alors que les adolescents s’apprêtent à devenir adultes, un changement s’opère dans leur environnement. Cette nouvelle liberté amène son lot de pressions diverses : performance, compétition et poursuite de l’excellence. Toutes conduisent aux stress et tensions qui peuvent parfois être fatals.

Le rire permet de réduire les symptômes du stress et procure un sentiment de bien-être. Nouvelles responsabilités : les adolescents apprennent leur rôle dans la famille et l’importance d’aider les autres. En vieillissant, ils ont de nouvelles responsabilités. Un éclat de rire leur permet de développer leur confiance en eux et un sentiment d’indépendance. C’est excellent pour leur l’estime de soi et cela les aide à s’accomplir dans d’autres sphères de leur vie.

Comment rient les enfants à différents âges

De nombreuses séances de yoga du rire avec des élèves âgés de 5 à 15 ans ont confirmé que le rire des enfants de moins de 5 ans est plus facile et généreux. En prenant de l’âge, ils deviennent plus conscients d’eux-mêmes et il leur est plus difficile de simuler le rire. Et suivre une consigne de rire sans raison est jugé malaisé. Les jeunes enfants rient de bon cœur, mais à l’adolescence, une structuration mentale se met en place et va rationaliser leurs rires et leurs comportements. C’est une période de transition et de changements marquée par l’arrivée des inhibitions qui affectent l’expression des émotions. Le comportement est modifié et apparaissent les réactions défensives et contestataires. Physiquement, le rire passe du corps à la tête.
Le yoga du rire est un exercice physique qui opère simultanément sur le corps et sur l’esprit. Il recharge les systèmes qui sont « éteints » ou perturbés par le stress, spécialement le système circulatoire et le système digestif. Il stimule la motivation d’apprendre, la créativité et la discipline. Il procure des outils pour faire face à des situations stressantes, des alternatives à la colère, à l’agressivité et à la peur. Avec tous ces innombrables bienfaits, rire est vraiment le meilleur remède pour les jeunes enfants et pour les adolescents.

24 février 2024
Je deviens Animateur de yoga du rire en ligne, Fev 2024
Formations en ligne Les nouveaux diplômés
Formation d’Animateur-trice de yoga du rire en ligne « 2 jours, 1 weekend pour repartir équipé.e »  24 et 25 [...]
18 février 2024
Ça y est, nous sommes Animateurs de yoga du rire à Lyon Fev 2024
Les nouveaux diplômés
Formation Animateur de Yoga du rire Club de rire, Lyon Nov 2022 « Le corps récompense ceux qui rient » [...]
8 février 2024
Diplôme d’Animateur de yoga du rire en poche à Rennes
Actu Les nouveaux diplômés
Rennes FEV 2024, un stage pour remettre du positif dans nos vies et savoir animer des séances de yoga [...]